Košice 2013

En 2013 l’autre Capitale européenne de la culture est Košice. Située à l’est de la Slovaquie, Košice est avec 240 000 habitants la deuxième ville de ce pays. Dès la période de candidature Marseille-Provence et Košice se sont rencontrées pour imaginer des liens et concevoir des projets communs. Ces deux villes très différentes ont cependant des similitudes.

Toutes deux par exemple se situent à la périphérie de l’Europe, proches des frontières de l’espace de Schengen. Toutes deux ont des relations historiquement fortes avec leur voisinage. De même sur le plan du développement économique, historique ainsi que de leur relation avec les flux migratoires, les deux villes partagent des expériences comparables.

C’est pourquoi Košice 2013 tout comme Marseille-Provence 2013 accueilleront des artistes venus d’Europe mais aussi de l’Est et du bassin méditerranéen qui questionneront leur situation géographique et historique. Ce sera par exemple le cas du photographe Antoine d’Agata qui suivra dans le cadre des Ateliers de l’EuroMéditerranée le parcours de migrants non-européens lors d’une résidence à Marseille et à Košice. De même l’artiste marseillaise Sylvie Réno a effectué en 2010 une résidence à Košice à la suite de laquelle elle créera une oeuvre in situ à la Galerie de l’Est en Slovaquie sur la question des frontières.

Autre axe commun aux deux villes, l’intervention artistique dans l’espace public. Dès 2008, Košice 2013 a rejoint le réseau européen In Situ coordonné par Lieux Publics. Des coproductions sont déjà lancées avec notamment l’invitation de Divaldo Na Perone.

Par ailleurs, les deux villes travaillent également sur l’implication des habitants au coeur des projets liés à 2013. À chaque fois la création artistique est placée au centre de la régénération urbaine. D’où la volonté de créer des passerelles entre les deux projets.