Mappamundi ou le portrait du monde

Expositions / Musées

Mappamundi ou le portrait du monde

Toulon

Du 16 mars au 12 mai

Dans le cadre d’Ulysses, itinéraire d’art contemporain conçu par le Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur

Depuis cinq siècles, l’Occident a élaboré un système cartographique moderne, dont ont été expulsés peu à peu les artistes au nom d’un savoir neutre et objectif. La terra incognita a disparu, les cartes d’imposent à nous, c’est par elles que nous percevons et pensons le monde. Il est temps que les artistes les reprennent d’assaut, bousculant géographes et informaticiens. Remettant en cause l’idée même de neutralité cartographique, les plasticiens font et défont les cartes et jouent avec le monde. Mappamundi n’est ni une exposition historique ni une réflexion strictement géographique. Elle rassemble des artistes qui, dans les quarante dernières années, ont travaillé la carte pour mieux nous toucher ou nous provoquer.

Parmi les artistes : Joseph Kosuth, Alighiero e Boetti, Vik Muniz, Céline Boyer.

Commissariat : Guillaume Monsaingeon

Du 16 mars au 12 mai

Dans le cadre d’Ulysses, itinéraire d’art contemporain conçu par le Fonds régional d’art contemporain Provence-Alpes-Côte d’Azur

Depuis cinq siècles, l’Occident a élaboré un système cartographique moderne, dont ont été expulsés peu à peu les artistes au nom d’un savoir neutre et objectif. La terra incognita a disparu, les cartes d’imposent à nous, c’est par elles que nous percevons et pensons le monde. Il est temps que les artistes les reprennent d’assaut, bousculant géographes et informaticiens. Remettant en cause l’idée même de neutralité cartographique, les plasticiens font et défont les cartes et jouent avec le monde. Mappamundi n’est ni une exposition historique ni une réflexion strictement géographique. Elle rassemble des artistes qui, dans les quarante dernières années, ont travaillé la carte pour mieux nous toucher ou nous provoquer.

Parmi les artistes : Joseph Kosuth, Alighiero e Boetti, Vik Muniz, Céline Boyer.

Commissariat : Guillaume Monsaingeon

Commissariat : Pascal Neveux, assisté de Karina Bianchi. Coproduction : Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur, Marseille-Provence 2013