Matta, du surréalisme à l'histoire

Expositions / Musées

Matta, du surréalisme à l’histoire

Marseille

Du 15 février au 20 mai

Ouvert tous les jours (sauf le lundi), de 10h à 18h / Nocturne le jeudi, de 10h à 22h / Fermeture exceptionnelle le 1er mai

A l’occasion de sa réouverture, le Musée Cantini rend hommage à l’oeuvre de l’artiste chilien Roberto Matta, l’un des peintres emblématiques surréalistes du xxe siècle. Toiles monumentales et oeuvres particulièrement graphiques,  il s’agit de la première grande exposition en France depuis 1985.

Roberto Sebastián Matta Echaurren, plus connu sous le nom de Matta, a pris une place majeure au sein du surréalisme — mouvement étroitement lié à l’histoire de Marseille et de ses collections. Artiste de l’exil, il vécut entre le Chili, la France, l’Italie, l’Espagne et les Etats-Unis, et côtoya bon nombre des grands artistes du XXe siècle, de Federico Garcia Lorca à Salavador Dali en passant par Jackson Pollock ou dadaïste Marcel Duchamp. Son oeuvre est exceptionnelle et prolifique jusqu’à la démesure. Peintre à la personnalité insaisissable et singulière, qui tient autant à son caractère qu’aux événements personnels et historiques auxquels il a été mêlé, il se veut totalement ouvert au monde. Dans cette position, il place d’emblée son oeuvre comme témoignage du réel, de la vie et de l’histoire.

L’exposition propose d’étudier le fil conducteur qui a mené Matta des voies de l’automatisme surréaliste à une interprétation métaphorique de l’histoire, de la représentation des affrontements de l’inconscient à celle des conflits qui ont traversé l’histoire de la deuxième moitié du xxe siècle. Elle rassemble une soixantaine de tableaux, un ensemble d’oeuvres graphiques, issus d’institutions françaises, internationales, et de collections privées, ainsi qu’un film réalisé à partir d’archives écrites et filmées.

Plus d’informations : marseille.fr

Du 15 février au 20 mai

Ouvert tous les jours (sauf le lundi), de 10h à 18h / Nocturne le jeudi, de 10h à 22h / Fermeture exceptionnelle le 1er mai

A l’occasion de sa réouverture, le Musée Cantini rend hommage à l’oeuvre de l’artiste chilien Roberto Matta, l’un des peintres emblématiques surréalistes du xxe siècle. Toiles monumentales et oeuvres particulièrement graphiques,  il s’agit de la première grande exposition en France depuis 1985.

Roberto Sebastián Matta Echaurren, plus connu sous le nom de Matta, a pris une place majeure au sein du surréalisme — mouvement étroitement lié à l’histoire de Marseille et de ses collections. Artiste de l’exil, il vécut entre le Chili, la France, l’Italie, l’Espagne et les Etats-Unis, et côtoya bon nombre des grands artistes du XXe siècle, de Federico Garcia Lorca à Salavador Dali en passant par Jackson Pollock ou dadaïste Marcel Duchamp. Son oeuvre est exceptionnelle et prolifique jusqu’à la démesure. Peintre à la personnalité insaisissable et singulière, qui tient autant à son caractère qu’aux événements personnels et historiques auxquels il a été mêlé, il se veut totalement ouvert au monde. Dans cette position, il place d’emblée son oeuvre comme témoignage du réel, de la vie et de l’histoire.

L’exposition propose d’étudier le fil conducteur qui a mené Matta des voies de l’automatisme surréaliste à une interprétation métaphorique de l’histoire, de la représentation des affrontements de l’inconscient à celle des conflits qui ont traversé l’histoire de la deuxième moitié du xxe siècle. Elle rassemble une soixantaine de tableaux, un ensemble d’oeuvres graphiques, issus d’institutions françaises, internationales, et de collections privées, ainsi qu’un film réalisé à partir d’archives écrites et filmées.

Plus d’informations : marseille.fr

Partenaire de l'exposition : BNP Paribas